Ta rentrée sur le campus

Nouveau sur le campus ? Un peu perdu ? Besoin d’infos ?

Du 15 septembre au 3 octobre, le SCUM, syndicat des étudiants de Montpellier, t’accueille sur les deux universités Montpelliéraines afin que ta rentrée se passe au mieux.

Différentes activités pour la rentrée :

 
DIMANCHE 15 SEPTEMBRE : ANTIGONE DES ASSOCIATIONS
Le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM), tient un stand d’aide aux étudiants à l’Antigone des associations, de 9h30 à 18h, place du Nombre d’Or, (tram Antigone / Léon Blum, ligne 1)
 
————–
MERCREDI 18 SEPTEMBRE A 18H30, REUNION CONVIVIALE ET SYNDICALE
Viens discuter de la vie du campus et de la défense des droits étudiants. à 18h30 au bar « Le Bouchon Catalan » 4 boulevard Louis Blanc (tram Louis Blanc, direction Corum, lignes 1 et 4)
 
————–
JEUDI 19 SEPTEMBRE : JOURNEE D’ACCUEIL DES NOUVEAUX ETUDIANTS DE L’UM
Le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM), tient un stand d’aide aux étudiants à la journée d’accueil des étudiants de l’Université de Montpellier, dans le jardin des Plantes (tram Albert 1er, lignes 1 et 4)
 
————–
JEUDI 3 OCTOBRE DE 10H A 16H : FORUM DES ASSOCIATIONS DE L’UNIVERSITE PAUL VALERY
Le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM), tient un stand d’aide aux étudiants et de constitution des dossiers de remboursement de frais d’inscription, sur la pelouse devant la Maison des Etudiants de l’Université Paul Valéry Montpellier 3.
 
————–
JEUDI 3 OCTOBRE 23H30 : SOIREE ETUDIANTE #AUTOTUNEGANG AVEC LEO ROI
Showcase exclusif du rappeur engagé « Leo Roi ». Toute la soirée, shooters à 1€. Boite de nuit Le Cargo, 5 rue du Grand St Jean (trams St Denis ou Observatoire, lignes 3 ou 4). Participation aux frais pour l’artiste : 6€. Soirée before au Bar le Tord Boyaux (à côté du Cargo, 21h-23h30). (Plus d’infos dans les prochains jours)

 

Retrouve l’agenda de ta rentrée en t’inscrivant sur l’évènement facebook : https://www.facebook.com/events/438379266777369/

Infos pratiques :

  • Inscription Pédagogique (IP) :
    c’est pour s’inscrire aux examens. L’inscription pédagogique se fait sur l’ENT en septembre.
  • Environnement Numérique de Travail (ENT) : c’est l’espace web de chaque étudiant, avec une boite e-mail, les notes, les certificats de scolarité, et l’inscription aux groupes de TD.
  • TD et CM : Travaux Dirigés sont les cours en petits effectifs. Ils sont notés en contrôle continu donc il faut faire attention à ne pas trop en rater. Les Cours Magistraux sont en amphithéâtres, ils sont notés en fin de semestre lors des « examens gros effectifs ».
  • Sélection : De nombreux étudiants se retrouvent cette année « sans fac », victimes du tri opéré par «ParcourSup» et de la sélection élitiste pratiquée par les directions des deux facs. Si tu as été refusé pour une licence ou un master, prends rapidement contact avec nous afin de faire un recours.
  • Exonération / remboursement des frais d’inscription pour les étudiants précaires :
    A Paul Valéry, le SCUM a obtenu la formalisation d’une commission d’exonération des frais d’inscription, composées de personnels et de représentants étudiants. Nous organisons un dépôt collectif des dossiers. Il existe le même dispositif à l’UM. Toutes les infos seront mises en ligne sur notre site web.

Besoin de conseils, d’aide pour un recours en cas de refus, ou de plus d’informations ? Envie de t’engager pour défendre tes droits et animer le campus (projections, débats, soirées, convivialité) ?
syndicat.scum@live.fr – http://www.facebook.com/CombatUniversitaireMontpellier/  www.combatuniversitaire.wordpress.com – Insta : combatuniversitaire – Twitter : @scum34

Publicités

Informations de rentrée à l’Université Paul Valéry

La rentrée universitaire approche à grand pas.
A l’université Paul-Valéry – Montpellier 3, la rentrée  en cours  aura lieue le lundi 16 septembre (L1, L2, L3, M1).
Quel que soit ton cursus, ne restes pas seul et rejoins le groupe facebook des étudiants de l’université « Université Paul Valéry Montpellier » : https://www.facebook.com/groups/2315048409/
Un peu perdu sur le campus ? Un problème d’inscription ? D’emploi du temps ? Un refus sur ParcourSup ? Un refus en Master ?
Si tu as des questions, ou besoin d’un accompagnement, ton syndicat universitaire local et combatif, le SCUM, t’accompagne pour cette rentrée.
Tu peux nous contacter par e-mail (syndicat.scum@live.fr) ou sur notre page facebook (http://facebook.com/CombatUniversitaireMontpellier/)
Retrouves aussi ici le guide des aides socailes édité par le syndicat : https://combatuniversitaire.wordpress.com/2014/05/16/le-point-sur-les-differentes-aides-sociales/

Austérité à la Faculté des Sciences : « seule une mobilisation large pourra barrer la route à cette gestion calamiteuse »

Ce 1er septembre, le journal Midi Libre relaie notre indignation face à la cure d’austérité déployée dans l’ensemble de l’Université de Montpellier (UM), dont les finances sont dans le rouge.

A la Faculté des Sciences, le Conseil de Faculté (ou nous n’avons malheureusement pas d’élus) a voté une baisse d’environ 10% des heures de cours en présentiel.

Comme nous l’avons indiqué à Midi Libre, pour le SCUM, « seule une mobilisation large des étudiants et personnels pourra barrer la route à la gestion calamiteuse de l’Université de Montpellier ».

En privilégiant la création d’un objet marketing prétendument « d’excellence », mais en réalité sélectif, élitiste et inégalitaire, ce sont les conditions d’études et l’avenir de milliers d’étudiants qui se retrouvent sacrifiés.

Voitures d’étudiants mises en fourrière pour laisser passer les ministres : le retour de l’ancien régime ?

Dans la nuit du 4 août 1789, les privilèges de la noblesse et du clergé furent abolis mettant fin officiellement à l’Ancien Régime. 230 ans plus tard en 2019 alors que cinq républiques se sont succédé on aurait pu espérer que les privilèges auraient disparus définitivement. Or, il n’en est rien. Le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM) a eu la surprise de découvrir que le 20 août 2019, lors de la visite de la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche Mme Frédérique Vidal et de la porte-parole et secrétaire d’état au premier ministre Mme Sibeth Ndiaye des étudiants ont reçu des contraventions et ont vu leurs voitures saisies par la fourrière. Soit, 35 euros d’amende et 126 euros pour aller récupérer leurs voitures saisies par la fourrière. Leur crime ? S’être garés sur le parking de la cité universitaire Boutonnet.

D’après nos recherches, un arrêté municipal numéro 2019-T2259 a été émis par la mairie de Montpellier. L’adjoint délégué Monsieur Henri de Verbizier n’a signé ce document que le 19 août, la visite de la ministre ayant lieu le lendemain. Un peu court pour prévenir les usagers du parking qu’ils devaient retirer leurs voitures. L’arrêté municipal n’ayant été affiché qu’à partir de 14 h, c’est un scandale que les personnes s’étant garées avant cet horaire fatidique n’aient pas été informés et n’aient pas eu le temps nécessaires pour retirer leurs voitures pour laisser la place aux deux membres du gouvernement et à leur cour.

Il est impardonnable que ces étudiants payent pour l’incompétence de la mairie de Montpellier. Il est tout aussi impardonnable que ces étudiants voient un parking situé juste à côté de leur cité universitaire privatisé juste parce que deux ministres ne sont pas capables de prendre le tramway comme elles avaient pu le faire plus tôt dans la mâtinée à 11 h 30 en partant de la station « Moularès hôtel de ville ».

Enfin, il est impardonnable qu’à l’approche de la rentrée des étudiants voient leur budget perdre 161 euros. Ces 161 euros, gagnés peut être, au cours d’un job d’été aux conditions éprouvantes et qui aurait pu servir justement à payer leurs courses du mois. Bien sûr, ces réalités peuvent apparaître lointaines pour deux ministres qui ont les moyens de privatiser des endroits d’utilité publique juste parce qu’elles ont prévu de rendre visite au Président de l’Université de Montpellier (UM) Monsieur Philippe Augé.

Mme Vidal, Mme Ndiaye la prochaine fois que vous viendrez à Montpellier au lieu de privatiser pour votre cour un parking d’utilité publique pensez à utiliser comme le commun des mortels les transports en commun. Transports que vous aviez pourtant utilisé lorsque vous êtiez parties de l’hôtel de ville en tramway au coté du maire de la ville Monsieur Philippe Saurel. De plus, il est regretable que des étudiants précaires pour la plupart aient perdu 161 euros alors que le but de votre visite était d’échanger avec les étudiants sur les dispositifs d’aide à la rentrée et d’amélioration de la vie étudiante mis en place dans le cadre du plan étudiant. Veuillez nous expliquer dans quelle mesure vous améliorez leur cadre de vie déjà précaire ; en leur imposant vos privilèges vous contribuez à intensifier la misère sociale.

Le Syndicat de Combat Universitaire exige que les étudiants concernés par cette amende digne du Moyen Âge soient remboursés et reçoivent des excuses publiques de la part de Mme Frédérique Vidal et de Mme Sibeth Ndiaye.

Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier – SCUM
syndicat.scum@live.fr – www.combatuniversitaire.wordpress.com

Dans les médias :

– radio France Bleu Hérault, 28/08/2019 : https://www.francebleu.fr/amp/infos/education/une-ministre-a-montpellier-les-voitures-des-etudiants-partent-a-la-fourriere-1566912676#click=https://t.co/Tq01Z4kx4u

Conditions de travail indignes. Elior sous-traitant, l’Université de Montpellier doit réagir !

Aujourd’hui, le journal Midi Libre revient sur les revendications que nous portons, aux côtés de la CNT-Solidarité Ouvrière, concernant la sous-traitance du nettoyage au sein des campus montpelliérains par l’entreprise ELIOR. Depuis plus de 2 mois, les salariées d’ELIOR à Marseille mènent une grève contre les conditions de travail indignes qui leurs sont imposées. A l’Université de Montpellier, les mêmes conditions de travail sont imposées par ELIOR à celles et ceux qui s’occupent de l’entretien des locaux.

L'opération est annulée suite à l'ouverture de négociations salariales.Vous pouvez retrouver l’article du journal Midi Libre ici : https://www.midilibre.fr/2019/07/03/montpellier-operation-coup-de-poing-en-soutien-aux-femmes-de-menage-de-lum3-annulee,8293320.php

Recours contre les examens à Montpellier Management (MOMA) : audience au Tribunal Administratif lundi 15 juillet

 Le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM) avait entamé le 14 juin une procédure juridique contre l’Institut Montpellier Management (MOMA, composante de l’Université de Montpellier). Nous avions déposé un Recours en Excès de Pouvoir afin de contester la légalité de la suppression de la « délibération 1.5 », qui permettait un calcul plus favorable pour les étudiants de leur moyenne universitaire. Parallèlement et au vu  de l’urgence de la situation, nous avions aussi entamé une procédure d’urgence, appelée Référé Suspension, afin d’obtenir une audience rapide afin de suspendre cette modification subite des règles relative aux examens.

Nous apprenons que le Tribunal Administratif a jugé pertinente l’argumentation développée par le SCUM sur cette question de l’urgence, et qu’une audience se tiendra lundi 15 juillet à 10h au Tribunal Administratif de Montpellier (6 rue Pitot, Tram Peyrou). Nous appelons les étudiants concernés à assister à cette audience , qui pourrait avoir des conséquences importantes sur leur poursuite d’études en Master.

De plus,  nous rappelons que nous proposons à l’ensemble des étudiants de l’Institut Montpellier Management qui n’auront pas obtenu leur année à cause de cette modification, de former un recours collectif. Ce recours collectif, que nous prenons financièrement en charge, permettra aux étudiants impactés négativement par la suppression de la « délibération 1,5 » d’obtenir le re-calcul de leur notation et ainsi d’obtenir leur année. ​

Pour nous contacter pour le recours collectif, c’est ici : syndicat.scum@live.fr
Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier – SCUM
syndicat.scum@live.fr – www.combatuniversitaire.wordpress.com

Élections nationales étudiantes, percée de la liste soutenue par le SCUM.

Jeudi 27 juin se tenait le dépouillement des élections étudiantes au CNESER (Conseil National de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche), l’instance représentative nationale de l’enseignement supérieur. Lors de ce scrutin ou les élus étudiants de toute la France étaient appelés à voter, la liste des syndicats et associations locales, sur laquelle le SCUM représentait Montpellier, intitulée « Game of CNESER » remporte 2 sièges sur 11.

Ce score historique démontre la pertinence du syndicalisme étudiant combatif, et indépendant des organisations étudiantes nationales. Toutefois, dans un contexte de forte abstention, cette percée s’accompagne d’une progression de la FAGE (proche des politiques gouvernementales) au détriment de l’UNEF. Désormais deuxième force étudiante au niveau national, les syndicats locaux et associations indépendantes devront défendre avec force les droits étudiants dans un contexte où les instances nationales consultatives sont souvent méprisées et ignorées par le gouvernement.

Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier – SCUM
syndicat.scum@live.fr – www.combatuniversitaire.wordpress.com 


Résultats des élections au CNESER, en sièges (le nombre de voix sera publié par le Ministère de l’Enseignement Supérieur une fois que le délai de recours sera passé) :

  • FAGE (associations corporatives et BDE proches du gouvernement) : 6 sièges ( +1 )
  • L’Alternative « Game of CNESER » (liste indépendante présentée par des syndicats étudiants locaux, dont le SCUM) : 2 sièges (nouveau)
  • UNEF : 2 sièges ( -2 )
  • UNI : 1 siège ( = )
  • Association Nationale des Élus Étudiants « le Choix Indépendant » : 0 sièges ( nouveau )

Parole Étudiante (1 siège sortant) et Solidaires Etudiant-e-s (pas de siège sortant) ne présentaient pas de liste lors de ce scrutin national.