Tous les articles par combatuniversitaire

Peyrou party jeudi 1er juin !

#ScumFreeParty
Jeudi 1er juin – 23h30 – esplanade du Peyrou (Montpellier)
Rien n’arrête un peuple qui danse !
C’est la fin de l’année
Une année riche en combats et en émotions.
Si tu as réussi tes exams,
ou surtout si tu les a raté
Si tu a lutté avec nous contre la direction de l’université,
ou si tu a préféré être solidaire de la direction.
Le SCUM t’invite à une soirée DIY (Do It Yourself), avec du son hardtek, raggatek et tribe.
Comme c’est une soirée DIY, c’est gratuit, et on t’encourage vivement à prendre de quoi t abreuver, et plus si affinités, pour cette belle soirée.
Rejoins l’événement sur facebook : https://www.facebook.com/events/1416266298442840/

SCUMréunion & SCUMapéro jeudi 11 mai

La fin de l’année universitaire approche, mais il est toujours temps de venir rencontrer le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier – SCUM !

Jeudi 11 mai, à 18h, sur la pelouse devant la Maison des Étudiants de l’Université Paul Valéry, #SCUMréunion ouverte aux adhérents et aux sympathisants, puis direction à 19h vers le centre-ville pour un #SCUMapéro (ramenez à boire !).

Rejoignez l’évènement sur facebook : https://www.facebook.com/events/1338131656234087/

(en cas d’intempéries, la réunion aura lieue au local du SCUM, situé dans la maison des étudiants)

Élection de l’UFR 5 : le SCUM passe de 1 à 4 élus !

Ce vendredi 28 avril, à l’université Paul Valéry – Montpellier 3, se tenait l’élection du conseil de l’UFR 5 (psychologie, sociologie, sciences sanitaires et sociales, ethnologie). Cette lutte électorale fut âpre et disputée mais nous avons triomphé de l’adversité. Notre liste « Dada, révoltés & compagnie » a remporté un score de 35 voix contre 50. Certes la participation fut extrêmement faible quand on sait que l’UFR 5 compte 3610 étudiants, soit un taux de participation de 2%, mais ce résultat n’en reste pas moins positif et encourageant pour l’avenir. Le SCUM qui ne comptait qu’un élu à l’UFR 5 en compte maintenant 4. Cette percée inattendue nous permettra de continuer à défendre les droits des étudiants de plus en plus menacés par des décisions de dirigeants irresponsables. Nous tenons à remercier l’ensemble des gens ayant participé à cette élection. La lutte continue.

Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier – SCUM
syndicat.scum@live – http://www.combatuniversitaire.wordpress.com

« Dada, révoltés & compagnie » pour les élections à l’UFR 5 de l’université Paul Valéry

Le programme de la liste « Dada, révoltés et compagnie soutenus par le SCUM »

Vendredi 28 avril 2017 se dérouleront les élections au conseil de l’UFR 5 (psychologie, ethnologie, sociologie et sciences sanitaires et sociales) de l’Université Paul Valéry . Votez pour la liste « Dada, révoltés & compagnie soutenus par le SCUM » !

Le vote se déroulera vendredi 28 avril de 9h à 16h en salle B200 à l’Université Paul Valéry, et dans le hall du centre Du Guesclin à l’antenne de Béziers. Pour voter, ta carte étudiante est indispensable. Si tu souhaites soutenir notre liste mais que tu ne peux te rendre à la fac le jour du vote, contacte-nous pour établir une procuration : syndicat.scum@live.fr

Apporte ton soutien à notre liste sur Facebook : https://www.facebook.com/events/1860602610869387/

Calendrier universitaire et sélection en Master 2 votés en CÉVU : le président de l’université Paul Valéry méprise encore une fois les étudiants.

Ce mardi 18 avril se tenait le Conseil des Études et de la Vie Universitaire (CÉVU). Deux principaux points étaient à l’ordre du jour : le projet de calendrier universitaire pour l’année 2017-2018 et les critères et quotas de sélection à l’entrée de plusieurs Masters 2.

Le calendrier universitaire imposé par la direction de l’université Paul Valéry pour l’année 2017-2018

Le calendrier proposé par la présidence de l’université déplace la seconde évaluation du premier semestre à la fin du second semestre, entre le 30 avril et le 18 mai, suivie de la première évaluation du second semestre, puis jusqu’au 8 juin de la seconde évaluation du second semestre. Toutes les secondes évaluations se tiendront ainsi en fin d’année universitaire, durant un mois complet. Cette modification du calendrier universitaire a un impact fortement négatif sur l’organisation des révisions, sur l’orientation et sur la garantie du tiers-temps pour les étudiants handicapés. Depuis le mois de mars, le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM) se mobilise afin de faire modifier ce projet de calendrier. Notre pétition demandant le maintien de la seconde évaluation du premier semestre en février a récolté près de 1200 signatures d’étudiants, et les élus SCUM et indépendants ont multiplié les rendez-vous avec les élus enseignants et personnels du CÉVU, afin de réaliser un nouveau projet de calendrier. Le président de l’université, Patrick Gilli a refusé de soumettre ce projet de calendrier au vote malgré notre demande, et n’a proposé au vote que sa version. Il s’agit là d’un mépris flagrant vis à vis des élus étudiants qui ont travaillé durant près d’un mois dans un esprit constructif sur une nouvelle version du calendrier, en associant à leur réflexion les élus enseignants et personnels. Malgré le soutien des autres élus étudiants, et pour la première fois, de plusieurs élus enseignants à la version du calendrier réalisée par les élus SCUM et indépendants, le calendrier proposé par le président a été adopté par le CÉVU pour l’année 2017-2018.

L’autre point important de ce CÉVU du 18 avril portait sur les critères et quotas de sélection en Master 2. Les élus SCUM et indépendants ont été stupéfaits de constater que la direction de l’université persiste, malgré ses promesses antérieures, à maintenir une sélection entre le Master 1 et le Master 2 dans de nombreuses filières, dont la totalité des masters de psychologie et plusieurs masters professionnels (comme le DAPCE et le master Métiers de la production, par exemple). Là aussi, sans davantage écouter les arguments des élus étudiants, le président de l’université a fait passer la mise en place de la sélection dans ces Masters 2 au pas de charge.

Le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM) constate, une fois de plus, que la présidence de l’université Paul Valéry – Montpellier 3 s’illustre par son refus du dialogue et son mépris des étudiants. Il s’agit ici d’une nouvelle confirmation que seule l’instauration d’un véritable rapport de force face à la direction sera à même de garantir les intérêts des étudiants. Pour cela, nous appelons à participer à l’Assemblée Générale décidée par le Comité de Grève, mardi 25 avril à 10h sur le parvis des amphithéâtres ABC.

Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier – SCUM
syndicat.scum@live – http://www.combatuniversitaire.wordpress.com

Sélection en Master : « des centaines d’étudiants de Paul-Valéry vont rester sur le carreau »

 Le journal national « Le Monde » consacre un article, ce vendredi 14 avril, à la sélection en Master décidée par la direction de l’université Paul Valéry – Montpellier 3. Dans ce reportage intitulé « Sélection: les étudiants craignent le « crash test » », les conséquences dramatiques de cette sélection sont abordées, ainsi que le barrage filtrant et l’Assemblée Générale du 30 mars dernier. Interviewé par le journal, le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM) a rappelé sa détermination contre cette sélection, en précisant l’enjeu : « des centaines d’étudiants de Paul-Valéry vont rester sur le carreau, car les enseignants ont baissé les quotas d’accueil ».