Archives du mot-clé Sélection

Retrouvez ici nos mobilisations et positions contre la sélection universitaire.

Réunion d’information sur le « Parcoursup des Master » jeudi 08 décembre

Jeudi 08 décembre à 17h45, amphi 7 de l’université Paul-Valéry, le SCUM organise une réunion d’information sur le projet de nouvelle plateforme de candidature et sélection en Master, le « Parcoursup des Master ».

Venez vous informer et poser vos questions !

Condamnation de l’Université de Montpellier au Tribunal face aux étudiants refusés en master.

Le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM) est fier d’annoncer que les 6 étudiantes et étudiants « sans-fac » ont gagné intégralement leur procès au Tribunal Administratif contre l’Université de Montpellier.

A la suite de l’audience qui s’est déroulée mercredi 26 octobre, le jugement a été rendu ce jeudi 27 octobre : les 6 étudiantes et étudiants doivent être inscrits sous 7 jours, et l’université doit leur payer la somme de 500€ chacun au titre de L761-1 du code de justice administrative. Ce délibéré, qui sonne comme une véritable claque pour l’Université de Montpellier, est le fruit de l’engagement de l’avocat Florent Verdier, que nous remercions d’avoir accepté de défendre notre cause.

Une sélection illégale en Master.

En effet, l’Université de Montpellier pratiquait une sélection illégale à l’entrée en Master, basée sur des « capacités d’accueil », le nombre de places décidées par Master, qui n’ont jamais été fixées par les instances de l’université (CFVU et CA). Ainsi, les titulaires du diplôme de Licence correspondant n’avaient pas à être refusés en Master à la rentrée 2022 sur la base de ces quotas d’accueil fantômes !

Mais la dérive de cette université dans l’illégalité ne s’est pas arrêtée là. A la suite d’audiences précédemment perdues en juillet puis octobre face à des étudiantes et étudiants refusés en Master, l’Université de Montpellier (UM) est allée plus loin dans le cynisme. En effet, le 18 octobre 2022, le Conseil d’Administration de l’établissement a voté la mise en place de ces capacités d’accueil … après la fin de la campagne de candidatures et même après la fin de la période d’inscription. Ainsi, l’Université de Montpellier a tenté ici de modifier les règles du jeu, après la fin de la partie. Cette université, pourtant présidée par un enseignant en Droit, Philippe Augé, a littéralement jeté à la poubelle un des principes les plus élémentaires du droit : la non-rétroactivité.

Une université à la dérive ?

Cette récidive dans l’absurdité démontre qu’il ne s’agit pas seulement d’actions désespérées d’une université à la dérive, qui ressemble de plus en plus à un château de cartes prêt à s’effondrer, masqué derrière le paravent de classements internationaux trompeurs.

Ici, il s’agit d’une université, de sa présidence, de ses composante et de la majorité de ses enseignants, complètement enfermés dans l’idéologie la plus aveugle. Ce que l’Université de Montpellier a démontré, c’est qu’elle est prête à s’adonner aux pires pratiques illégales afin de servir son idéologie d’une sélection sociale brutale et élitiste.

Nous le rappelons encore une fois, la sélection sociale à des conséquences graves sur les étudiantes et étudiants. Elle les prive d’un accès à leurs études, mais aussi de l’accès aux bourses, au logement étudiant, et conduit à l’expulsion du pays pour les internationaux titulaires d’un visa étudiant.

Plus de 83 % de sans-fac inscrits dans les deux universités de Montpellier.

Le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier – SCUM se félicite d’avoir arraché, par une forte mobilisation associée à un important travail institutionnel et juridique, l’inscription au total de 84,21 % des étudiantes et étudiants « sans fac » de l’Université de Montpellier, soit 16 personnes sur 19.

Cette victoire s’ajoute à la victoire dans l’autre université de la ville, l’université Paul-Valéry Montpellier 3, ou le SCUM a fait inscrire 83% des étudiants refusés en Master suite à une forte mobilisation.

Alors que le gouvernement prévoit d’accroître la sélection sociale avec la mise en place de « Parcoursup Master » en 2023, nous continuerons à lutter pour le droit de chacune et de chacun à suivre le cursus universitaire de son choix.

Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier – SCUM
http://www.combatuniversitaire.wordpress.com – syndicat.scum@live.fr


La victoire du SCUM dans les médias

La ministre Sylvie Retailleau à Montpellier :  interpellée par le SCUM, elle prend la fuite.

Sylvie Retailleau, ministre de l’Enseignement Supérieur, était à Montpellier ce jeudi 13 octobre.

Les étudiantes et étudiants sans-fac et le SCUM (Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier) étaient présents pour lui faire entendre les revendications étudiantes : non à la sélection sociale, et non à la mise en place de Parcoursup Master !

La visite de la ministre était l’occasion pour elle de se faire une publicité sur les quelques euros donnés pour la santé étudiante, en guise d’aumône. Aussitôt arrivée au Centre de soins universitaire devant lequel les étudiantes et étudiants du SCUM l’attendaient, la ministre visiblement surprise, s’est littéralement enfuie par une porte dérobée.

Le mépris et la fuite ne pourront pas toujours être là seule réponse du gouvernement face aux revendications étudiantes.

Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier – SCUM
http://www.combatuniversitaire.wordpress.com – syndicat.scum@live.fr


L’interpellation de la ministre par le SCUM dans les médias

« Des inscriptions pour tous » : les étudiantes et étudiants sans-fac envahissent le Conseil Académique de l’Université de Montpellier

Ce lundi 03 octobre, les étudiantes et étudiants refusés en Master envahissent le Conseil Académique de l’Université de Montpellier (UM).

Avec le SCUM, plus d’une vingtaine d’étudiantes et d’étudiants refusés en Master ont décidé d’intervenir au sein de l’instance de gouvernance de l’université, deux semaines après avoir fait de même à l’université Paul-Valéry.

La présidence de l’Université de Montpellier s’est engagée à réétudier les dossiers transmis. 

Nous demandons que chacun soit inscrit dans la filière de son choix.

Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier – SCUM
http://www.combatuniversitaire.wordpress.com – syndicat.scum@live.fr


L’action du SCUM et des sans fac dans les médias :

Reportage du JT de France 3 Occitanie du 03 octobre 2022

Pour l’inscription de toutes et tous à la fac !

Cette année à Montpellier, plus d’une centaine d’étudiantes et d’étudiants se retrouvent privés d’accès à leurs études. Celles et ceux qui sont refusés en première année de Licence sont pourtant titulaires du Baccalauréat, et celles et ceux refusés en Master sont pourtant titulaires de leurs diplômes de Licence.

Pour leur permettre d’être inscrit à la fac nous avons besoin de soutien pour faire pencher la balance en leur faveur.

Pour cela que nous vous enjoignons à signer et à partager cette pétition afin que les étudiantes et étudiants sans fac puissent obtenir une inscription dans la filière de leur choix : https://chng.it/bdBPQVjY8p

Rendez vous ce mardi 27 septembre à 16h devant le bâtiment de la présidence de Paul-Valéry ( bâtiment L ) afin de soutenir les étudiants et étudiantes sans facs dans les négociations avec la présidence pour obtenir des inscriptions dans la filière de leur choix pour toutes et tous !

Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier – SCUM
http://www.combatuniversitaire.wordpress.com – syndicat.scum@live.fr