Harcèlement sexuel à l’université Paul Valéry : la tentative d’intimidation de la présidence échoue lamentablement

Jeudi 31 janvier 2019, le SCUM devait être convoqué au commissariat de police suite à une plainte pour « diffamation » déposée par la directrice du Service de la Vie Etudiante (SVE) de l’Université Paul Valéry – Montpellier 3. En effet en décembre 2017, lors d’une séance du Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire (CEVU), nos élus avaient pointé, par le biais d’une question diverse, la possible illégalité des propos tenus par cette responsable dans plusieurs médias locaux, en pleine vague « #BalanceTonPorc », concernant les victimes d’agression et de harcèlement sexuel à l’université.

« Je trouve malheureux que le Scum instrumentalise les victimes en les poussant à porter plainte systématiquement. »

« Il faut que les victimes sachent à quoi elles vont s’exposer. Nous vérifions leurs preuves, car c’est là tout le problème. Nous pouvons faire appel aussi à un médiateur académique, pour plus de neutralité. »

Face à ce qui s’apparentait clairement comme une grossière tentative d’intimidation, nous avons aussitôt appelé à un rassemblement de soutien aux lanceurs d’alertes en matière de harcèlement sexuel à l’université, pour le jeudi 31 janvier devant le commissariat de police. Puis publié, partagé et envoyé aux médias un communiqué de presse dénonçant cette curieuse convocation et relayant l’appel à rassemblement.

Ce mercredi 30 janvier en fin d’après midi, nous avons été informé par téléphone que « le procureur a décidé ce mercredi 30 janvier de classer sans suite la plainte et d’annuler la convocation au poste de police ». Le timing n’est probablement pas  tout à fait étranger à cette volte-face du procureur de la République, quelque heures seulement après la parution publique de notre communiqué, et le lendemain de notre appel à rassemblement,.

En tout état de cause, le classement sans-suite de la plainte de la responsable du Service de la Vie Etudiante de l’université Paul Valéry à l’encontre du SCUM  constitue une véritable victoire pour les victimes d’agression et de harcèlement sexuel ainsi que leurs soutiens. Ce classement de l’affaire encourage les victimes à prendre la parole et à dénoncer les agresseurs et leurs soutiens, jusqu’aux plus hauts niveaux institutionnels. Nous n’y manquerons pas, et nous ne nous tairons pas ! #BalanceTonPorc !

Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier – SCUM
syndicat.scum@live.fr – www.combatuniversitaire.wordpress.com

Publicités

Une réflexion sur « Harcèlement sexuel à l’université Paul Valéry : la tentative d’intimidation de la présidence échoue lamentablement »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s