Archives du mot-clé Logement étudiant

Bourses, logement étudiant … fais ta demande maintenant !

Du 15 janvier au 15 mai 2019, tu peux faire ta demande de bourse et de logement étudiant pour l’année 2019-2020.

Ta demande de bourse et de logement étudiant en 3 étapes : 

  • Connectes-toi sur  le site http://www.messervices.etudiant.gouv.fr/ (ou ICI), identifie-toi sur le site et formule ta demande (bourse, cité U, résidence universitaire …). Tu devra fournir les revenus de tes parents pour l’année 2017, qui sont dans l’avis fiscal 2018.
  • 48h plus tard, tu recevra par e-mail une confirmation. Le Dossier Social Étudiant (DSE) te sera envoyé ensuite par e-mail.
  • Une fois ton Dossier Social Étudiant (DSE) reçu, tu disposera de 8 jours pour le compléter, l’imprimer, le signer et l’envoyer par La Poste à l’adresse indiquée.

Pour toute question, ou demande de suivi personnalisé, contacte ton syndical local et combatif, le SCUM (Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier) :

-> Retrouvez aussi notre récapitulatif des différentes aides sociales disponibles en CLIQUANT ICI.

A propos des aides du CROUS
Nos allocations ne sont pas une aumône mais un besoin pour survivre. Il est absurde de devoir se justifier (voire s’excuser) d’être pauvre. Au contraire, il apparaît vital de ne pas rester isolés, et
de revendiquer ensemble une augmentation des bourses et un élargissement de leur attribution.
Nous avons tous des loyers à payer et des frais indispensables, comme la nourriture. Nous ne pouvons pas économiser et nous permettre d’attendre pour recevoir bourses et allocations et pour cela nous demandons leur versement dès le début de chaque mois, sans retard.


GRANDE ENQUÊTE : ACCÈS AUX AIDES SOCIALES ET LOGEMENTS DE LA CAF DE L’HÉRAULT POUR LES ÉTUDIANTS

Afin de faire un état des lieux sur l’accès aux aides sociales CAF et sur le coût des logements étudiants pour les étudiants des établissements d’enseignement supérieurs Montpelliérains, le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM) lance un grand questionnaire anonyme.

Répondez et partagez : https://goo.gl/forms/F0FlKT5OGxPczvf13


Nous vous invitons à signer massivement notre pétition « Pour le versement des bourses du CROUS à date fixe » : https://www.change.org/p/pour-le-paiement-des-bourses-du-crous-%C3%A0-date-fixe

Publicités

Pénurie d’eau chaude et de chauffage en cité universitaire : il est temps que le CROUS réagisse !

Ce jeudi 20 décembre, nous sommes intervenus dans le journal « Midi Libre » en réaction à l’actuelle pénurie de chauffage et d’eau chaude touchant la cité universitaire Vert Bois en ce moment.

Le problème de salubrité rencontré dans plusieurs bâtiments de la cité universitaire Vert Bois n’est malheureusement pas nouveau. Ce dernier en date vient s’ajouter aux précédents scandales que nous avions dénoncé concernant l’eau chaude et les punaises de lit dans plusieurs cités universitaires l’an dernier et en octobre 2018.

Lundi 17 décembre, le directeur du CROUS a pris sa retraite sous les applaudissements de la Rectrice. Mais qu’y a t’il a applaudir pour quelqu’un qui a négligé, tout au long de son mandat de directeur du CROUS Montpellier – Occitanie, la salubrité la plus élémentaire ?

 Nous rappelons que les logements du CROUS ne sont pas « donnés » aux étudiants, ceux-ci paient un loyer, qui se trouve souvent être dans la moyenne des loyers de la ville. Le CROUS ne fait donc pas de cadeau « social », il est un bailleur comme un autre et à ce titre il a des devoirs envers les locataires qui lui paient un loyer chaque mois. Des étudiants précaires qui chaque mois paient plusieurs centaines d’euros pour louer une chambre ou un studio sont en droit de bénéficier de la salubrité la plus élémentaire : eau courante, eau chaude, chauffage, absence de prolifération d’insectes et parasites.

Il est temps que le CROUS cesse cette politique de mépris des étudiants précaires, et travaille réellement, avec les différents acteurs (dont les étudiants eux-mêmes), à l’amélioration des conditions de vie dans les logements qu’il met en location.

Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier – SCUM

Grande enquête : Accès aux aides sociales et logements de la CAF de l’Hérault pour les étudiants

Afin de faire un état des lieux sur l’accès aux aides sociales CAF et sur le coût des logements étudiants pour les étudiants des établissements d’enseignement supérieurs Montpelliérains, le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM) lance un grand questionnaire anonyme.

Répondez et partagez : https://goo.gl/forms/F0FlKT5OGxPczvf13

Les étudiants combatifs remportent les élections dans les cités universitaires de Montpellier.

Du 6 au 9 novembre les résidents des cités et résidences universitaires de Montpellier étaient appelés à élire leurs représentants dans les conseils de résidences des Cités Universitaires montpelliéraines.

Afin de défendre efficacement des conditions de vie décentes pour chacun et une animation de qualité, des étudiantes et étudiants combatifs ont décidé de se présenter au sein des conseils de résidence de la résidence Alain Savary et de la cité universitaire Boutonnet.

Nous nous félicitons que les listes présentées ou soutenues par le SCUM dans ces cités et résidences universitaires ont remporté la totalité des sièges en jeu, soit 4 sièges à la cité universitaire Boutonnet et 4 sièges à la résidence Alain Savary.

Les 8 nouveaux élus combatifs auront à cœur de proposer aux étudiants une nouvelle dynamique dans les résidences du CROUS, tout en restant vigilants et sans concessions sur les questions de salubrité (dont les punaises de lit font partie), d’accès à l’eau chaude ou d’éventuelles augmentations de loyer.

Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier – SCUM
syndicat.scum@live.fr – www.combatuniversitaire.wordpress.com

Dans nos cités universitaires, mobilisons-nous pour nos conditions de vie !

A partir de ce mardi 6 novembre, et jusqu’au jeudi 9 novembre, se déroulent, en ligne, les élections pour les conseils de résidences des Cités Universitaires montpelliéraines. Le conseil de résidence est une instance de concertation présente dans chacune des résidences universitaires, ou siègent des représentants élus parmi les résidents étudiants et des membres de l’administration du CROUS. Cette instance prend des décisions relatives à la vie de la résidence et participe à l’animation et la vie collective de la Cité U.

Salubrité douteuse, punaises de lit, rareté des animations culturelles, tri des déchets, démarches administratives complexes, pénuries d’eau chaude, contrôles inopinés, espaces collectifs inadaptés … La vie dans les cités universitaires n’est pas toujours un long fleuve tranquille !

Afin de défendre efficacement des conditions de vie décentes pour chacun, des étudiantes et étudiants combatifs ont décidé de se présenter au sein des conseils de résidence de la résidence Alain Savary et de la cité universitaire Boutonnet.

Ainsi, nous appelons les résidents des résidences Alain Savary, Lattes et Colonel Marchand à voter massivement pour la liste « Les résidents d’Alain Savary » et les résidents de la cité U Boutonnet pour la liste « Les Résidents de Boutonnet ».

Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier – SCUM
syndicat.scum@live.fr – www.combatuniversitaire.wordpress.com

COMMENT VOTER ?

Entre le mardi 6 novembre à 9h et le vendredi 09 novembre 2018 à 18h

  • Je me connecte à MSE
  • Je clique sur la brique E-Vote
  • Je vote

LES PROFESSIONS DE FOI :

Punaises de lit dans les cités U : l’épidémie continue à s’étendre !

Depuis deux semaines, le SCUM alerte sur l’épidémie de punaises de lit dans les cités et résidences universitaires de Montpellier. Suite à cette première mobilisation, soutenue par plus de 800 étudiants signataires de notre pétition, la direction du CROUS a reconnu l’existence de l’épidémie. Lors d’un rendez-vous entre des représentants du SCUM et la direction du CROUS, vendredi 5 octobre, l’institution a prétendu que l’épidémie ne touchait que 30 logements sur trois cités universitaires (Voie Domitienne, Triolet et Boutonnet).
Or, nous apprenons ce dimanche 14 octobre que plusieurs chambres sont touchées dans une cité universitaire supplémentaire, La Colombière.

En refusant d’effectuer un diagnostic complet sur l’ensemble de son parc de logements, le CROUS se rend responsable de la propagation de l’épidémie et du problème sanitaire qu’elle cause. Il est temps que le CROUS accède à nos revendications afin de garantir la salubrité des logements qu’il loue aux étudiants :

– un diagnostic de l’ensemble du parc des logements du CROUS sur Montpellier
– une demande d’information de tous les résidents sur le risque épidémiologique, sur l’avancée du diagnostic et sur l’avancée de la désinsectisation des cités universitaires touchée.
– une désinsectisation de l’ensemble des bâtiments touchés, et pas uniquement de quelques chambres (car cela reste sans effet sur l’épidémie).

Nous appelons le CROUS a enfin prendre ses responsabilités, il y a urgence !

Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier – SCUM
syndicat.scum@live.fr – www.combatuniversitaire.wordpress.com

SIGNEZ LA PÉTITION : https://www.change.org/p/punaises-de-lit-dans-les-cit%C3%A9s-u-de-montpellier-le-crous-doit-agir

Punaises de lit dans les Cités U, du positif mais des mesures encore insuffisantes.

Ce vendredi 5 octobre, le SCUM a obtenu un rendez-vous d’urgence avec la direction du CROUS Montpellier – Occitanie, afin d’évoquer l’épidémie de punaises de lit qui touche plusieurs cités universitaires montpelliéraines depuis plus d’un mois.

Cette rencontre a permis de transmettre les revendications portées par les centaines d’étudiants qui ont signé notre pétition en moins de 24h, à savoir :

  • un diagnostic de l’ensemble du parc des logements du CROUS sur Montpellier
  • une demande d’information de tous les résidents sur le risque épidémiologique, sur l’avancée du diagnostic et sur l’avancée de la désinsectisation des cités universitaires touchée.
  • une désinsectisation de l’ensemble des bâtiments touchés, et pas uniquement de quelques chambres (car cela reste sans effet sur l’épidémie).

Une première avancée.

La direction du CROUS a enfin reconnu l’existence d’une forte prolifération de punaises de lit dans 30 logements étudiants. Elle s’engage à informer les étudiants sur l’existence de ce risque sanitaire et sur les habitudes de prévention que les résidents doivent apprendre. Une adresse mail sera créé afin que les résidents touchés signalent les punaises de lit. Ainsi le CROUS pourra procéder à la désinsectisation de la chambre en question, au cas par cas, et pourrait même prendre en charge le nettoyage des draps et vêtements.

Des solutions insuffisantes.

Toutefois, le CROUS refuse de mettre en place un diagnostic global de l’ensemble des cités universitaires montpelliéraines, et refuse aussi toute désinsectisation par bâtiment.

Pire, lors de cette réunion, il nous a été dit que de telles mesures étaient trop onéreuses, et qu’un diagnostic était de toutes façons « impossible » à effectuer, ce qui est faux puisque de nombreuses méthodes existent (protocole de l’ARS *1, chiens renifleurs *2..etc). Nos interlocuteurs ont aussi prétendu qu’une désinsectisation par bâtiment ou étages serait « inutile », alors que justement, l’ensemble des organismes sanitaires et des professionnels du secteur recommandent une désinsectisation par bâtiment *3.

Ce refus et ces prétextes font craindre une recrudescence de l’épidémie de punaises de lit dans les cités universitaires montpelliéraines.

Nous continuons à appeler la direction du CROUS à ne pas prendre à la légère ce problème sanitaire d’ampleur, et nous appelons les étudiants à continuer à se mobiliser afin que le CROUS procède à un véritable diagnostic ainsi qu’à une désinsectisation par bâtiment, seule à même de juguler l’épidémie.

Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier – SCUM
syndicat.scum@live.fr – www.combatuniversitaire.wordpress.com

SIGNEZ LA PÉTITION : https://www.change.org/p/punaises-de-lit-dans-les-cit%C3%A9s-u-de-montpellier-le-crous-doit-agir

 

Dans les médias :