Archives du mot-clé Faculté de Médecine

Faculté de Médecine de l’Université de Montpellier (UM).
Les étudiants en santé ont aussi des droits, le SCUM les défend.

Examens à l’Université de Montpellier (UM) : panique à tous les étages et cynisme assumé.

Lors de la séance du jeudi 14 mai de la CFVU (Commission Formation et Vie Universitaire), de l’Université de Montpellier (UM) l’élue étudiante du Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM) a soumis au vote une proposition de cadrage des notes afin que le contexte particulier lié au confinement soit pris en compte de façon exceptionnelle. Il s’agissait d’autoriser et d’encourager les composantes et les enseignante.s à ne prendre en​ compte dans le calcul de la moyenne du second semestre que les évaluations en contrôle​ continu s’étant déroulées avant le 13 mars, ainsi que les notes strictement supérieures à​ 10/20 à l’issue des examens en distanciel.​

Lire la suite Examens à l’Université de Montpellier (UM) : panique à tous les étages et cynisme assumé.

Quelles modalités d’examens à l’Université de Montpellier en contexte de confinement généralisé ?

Le lundi 27 avril 2020 se tiendra le Conseil Académique (CAC) de l’Université de Montpellier (UM), ou seront discutées les modalités d’examens du second semestre, dans un contexte de fermeture de l’établissement et de confinement généralisé.

Ce contexte singulier pousse notre organisation, le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM), à prendre ses dispositions afin de défendre aux mieux les étudiant·e·s lors de ce futur conseil. Si depuis le Conseil d’Administration du 09 avril, le président Philippe Augé dispose du pouvoir de validation des cadrages proposés par les composantes, nous espérons toutefois obtenir des avancées.  Déjà, lors du Conseil Académique restreint (sans étudiant·e·s) du 20 avril, nos propositions ont été discutées grâce au soutien d’un élu enseignant, qui a obtenu qu’elles soient aussi discutées lors de CAC du 27 avril, ou seront présents les élu·e·s étudiant·e·s du SCUM. Lire la suite Quelles modalités d’examens à l’Université de Montpellier en contexte de confinement généralisé ?

Ceux pour qui la routine est une crise : les étudiants en santé, en première ligne face au Coronavirus

Une illustration de la précarité étudiante : Les étudiants soignants, de la main d’œuvre pas chère en temps normal et en temps de crise.

Une étudiante infirmière à Béthune : « On a eu zéro info […], vraiment ça m’étonnerait car c’est juste compté comme un stage… donc on aura nos 50 euros par semaine pas plus je pense […] Y a plein de stagiaires infirmiers qui ont plus de stages, et qui du coup sont réquisitionnés pour travailler. Sauf qu’en fait ils travaillent en tant qu’aide-soignant MAIS avec le statut de stagiaire. Ils ne sont pas payés, en échange on leur valide leur stage mais c’est tout »

Une étudiante en 7ème année de médecine à Montpellier : « On n’est pas beaucoup payés […] Les internes font rouler l’hôpital car ils sont moins chers à payer qu’un médecin. Il y a des patients de 80 ans qui passent vraiment 16h sur un brancard. Médecins comme infirmières, on pense tous que c’est de la maltraitance. Le problème c’est l’argent : il faut du personnel, des infirmières pour s’occuper des patients, et aussi de médecins. […] Là c’est vraiment exponentiel, on a de plus en plus de gens qui viennent. Comme on ne sait pas ce qu’on va vivre dans 10 jours, c’est angoissant. Pour l’instant on a pas de manque de masques, mais il y a eu 12000 masques volés dans les stocks, et on ne sait pas si ça a été réapprovisionné. On a peur de manquer de matériel. Car pour chaque patient, chaque soignant doit se changer à chaque fois. Ça fait beaucoup de matériel. »

Lire la suite Ceux pour qui la routine est une crise : les étudiants en santé, en première ligne face au Coronavirus