Archives pour la catégorie Agenda

Retrouvez ici les dates des prochains évènements, mobilisations et permanences du SCUM.

Journée de grève et de mobilisation contre la loi Macron jeudi 9 avril

A l’occasion de la journée nationale de grève interprofessionnelle contre la « Loi Macron », qui s’attaque à de larges pans du Droit du Travail, nous appelons à participer à la manifestation intersyndicale jeudi 9 avril à 10h, place de la Comédie à Montpellier.

CNT – Solidarité Ouvrière 34 (CNT-SO) , Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM).

contact34@cnt-so.orghttp://www.cnt-so.orgwww.combatuniversitaire.wordpress.com

Le communiqué national de la CNT – Solidarité Ouvrière :

Contre la loi du fric et des patrons, le 09 avril unis dans l’action !

La CNT Solidarité Ouvrière appelle à se mobiliser le 09 avril dans le cadre de la journée intersyndicale et interprofessionnelle de grève. Tous ensemble, travailleurs du privé comme du public nous devons massivement manifester pour dire :

Non à l’austérité !

Entre 2015 et 2017, l’austérité va se traduire par 50 milliards d’économie dans le budget de l’État dont une baisse de 11 milliards de la dotation des communes. Ces restrictions budgétaires ont des conséquences directes sur la qualité des services publics rendus à la population, l’emploi, le financement des associations…. Pour les fonctionnaires, c’est la poursuite du gel des salaires et des suppressions de postes, la dégradation des conditions de travail.

Non au braquage patronal !

En 2015, les dispositions du « pacte de responsabilité » vont tourner à plein régime : 20 milliards de remise d’impôts aux entreprises avec le CICE (Crédit impôt compétitivité emploi ) assorties d’autres baisses de fiscalités d’ici 2017, nouvelles exonérations de cotisations sociales (sécu et famille) qui viendront creuser les déficits de la protection sociale. Déficit que l’on nous demandera de combler en faisant des sacrifices sur nos droits comme pour les retraites ou les différentes réformes de la sécu !
Derrière ce vol caractérisé on voudrait nous faire croire qu’il s’agit de lutter contre un chômage dont on connaît tous les chiffres réels…

Non à la casse du droit du travail !

Le projet de loi Macron, en examen au sénat après le passage en force du 49-3, comporte de nombreuses dispositions défavorables aux droits des salariés.
La plus emblématique facilite l’ouverture dominicale et du soir des commerces avec de soi-disant contreparties négociées. Dans la réalité, comme pour les zones touristiques déjà visées en 2009, il faut s’attendre à des accords bidons et des travailleurs-euses corvéables dont la vie personnelle passe après les besoins du patron. La loi limite aussi les droits des salariés et le contrôle de l’Inspection du Travail, en cas de licenciements et de plans sociaux.
Macron s’attaque surtout à la justice prud’hommale et à la capacité des travailleurs à s’y défendre. Si la loi instaure un statut pour les défenseurs syndicaux, elle en renforce le contrôle, limite leurs interventions en cas d’appel puis en donne le monopole aux syndicats institutionnels déniant la liberté syndicale et mettant des bâtons dans les roues des syndicats vraiment indépendants.
Au-delà de cette loi, la prochaine attaque annoncée porte sur la modification des « seuils sociaux » qui fixent les règles de représentation des salariés dans les entreprises. En les gelant ou les relevant, les possibilités d’action des syndicats, la protection des salariés seront entravés.

Pour un renouveau du mouvement social et syndical

Ce recul accéléré de nos droits est la conséquence d’un rapport de force de plus en plus favorable aux puissants. Au lieu de s’unir, le camp du travail se divise : individualisme, vote FN, repli communautaire… Un mouvement social d’ampleur est nécessaire pour inverser la tendance !
Pour y arriver, il faudra rebâtir des outils efficaces pour partir à la bataille. C’est ce qu’essaye de faire sur le long terme, la CNT  Solidarité Ouvrière en reconstruisant un syndicalisme combatif, indépendant et révolutionnaire. Pour que le syndicat redevienne ce qu’il n’aurait jamais du cesser d’être : un outil de défense et d’émancipation porteur d’un autre futur pour les travailleurs-euses, !

 CNT – Solidarité Ouvrière.
Publicités

Projection du film « Femmes, entièrement femmes » en présence du réalisateur mardi 14 avril

Dans le cadre du 7ème Festival de lutte contre les discriminations, organisé par la Mission Égalité de l’Université Paul-Valéry, le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM) organise la projection du documentaire « Femmes, entièrement femmes», de Philippe Baqué.

Ce documentaire met en relief l’action d’un urologue français, qui a créé une chirurgie de restauration du clitoris. Les femmes excisées peinent à en bénéficier. Dans le documentaire, nous suivons, au Burkina Faso et en France, des femmes qui ont décidé d’être opérées. Elles témoignent de leur combat pour devenir des femmes « entières ». Des comédiennes incarnent des témoignages d’autres femmes qui ont choisi l’anonymat. Un dialogue s’établit. La parole se libère. La restauration du clitoris deviendra-t-elle un droit universellement reconnu ?
La projection du documentaire sera suivie d’un débat avec Philippe Baqué, réalisateur du film.

Mardi 14 avril 2015 à 14h, salle Charles Camproux (Maison des Étudiants), Université Paul-Valéry.

Page facebook de l’évènement : https://www.facebook.com/events/643959815736433/

projection14avril

Semaine contre l’apartheid Israélien les 9 et 10 mars 2015

Soutenu par le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier, le collectif de solidarité avec le peuple Palestinien BDS 34 (Boycott, Désinvestissement, Sanctions) organise, lundi 9 et mardi 10 mars, une semaine contre l’apartheid Israélien à l’Université Paul-Valéry.

Programme :

Lundi 9 mars, de 11h30 à 14h : animations, exposition en extérieur, check-point.

Mardi 10 mars, de 14h à 19h, salle Charles Camproux (maison des étudiants) : Présentation de BDS et de ses actions, et projection du film « Roadmap to apartheid ».

Contact : comitebdsf34@gmail.com

En mars, permanences syndicales tous les mardis !

Tu as des problèmes de bourse ?
Tu as des problèmes de logement ?

Face aux galères, nous tenons une permanence syndicale ouverte et conviviale, afin de s’entraider, tous les mardis entre 13h et 15h. Elle aura lieu dans la salle Multi-services (Maison des Etudiants, Université Paul Valéry) les 3 et 10 mars.

Le café et les gâteaux sont offerts 😉

La permanence syndicale est aussi un lieu ou il est possible de s’entraider pour des révisions et exposés 🙂

Si tu ne peux pas venir, mais que tu souhaites des renseignements, contactes nous : contact34@cnt-so.org

Sur facebook :

Permanence du 3 mars 2015 : http://www.facebook.com/events/715954448524726/

Permanences du 10, 17, 24 et 31 mars 2015 : http://www.facebook.com/events/1402215823422193/

permanences syndicales mars 2015

Problèmes de bourse ? Problème de logement étudiant ? Viens en parler mardi 24 février !

Tu as des problèmes de bourse ?
Tu as des problèmes de logement ?

Face aux galères, viens nous rejoindre mardi 24 février entre 13h et 15h, salle Jean Moulin (Maison des Etudiants, Université Paul Valéry).

Le café et les gâteaux sont offerts 😉

Si tu ne peux pas venir, mais que tu souhaites des renseignements, contactes nous : contact34@cnt-so.org

L’évènement sur facebook : http://www.facebook.com/events/372423086275776/?fref=ts

24fevrier

Projection-débat autour du documentaire « On a grévé », en présence d’Etienne Deschamps, jeudi 27 novembre

Le Syndicat CNT – Solidarité Ouvrière de Montpellier organise une projection du film-documentaire « On a grévé », jeudi 27 novembre à 20h, au cinéma Le Diagonal, 5 rue de Verdun.

Cette projection sera suivie d’un débat avec Etienne Deschamps, du syndicat du nettoyage de la CNT-Solidarité Ouvrière.

« Elles s’appellent Oulimata, Mariam, Géraldine, Fatoumata… elles sont une petite vingtaine de femmes de chambres et pendant un mois elles vont affronter le deuxième groupe hôtelier d’Europe. Pour la première fois, elles n’acceptent plus la manière dont elles sont traitées. Et elles tiendront jusqu’au bout, avec force musique et danse. »

La CNT- Solidarité Ouvrière à Montpellier :

Présente partout en France, la Confédération Nationale des Travailleurs – Solidarité Ouvrière (CNT-SO) est un syndicat de lutte de classe, donnant la priorité à l’auto-organisation des travailleuses et des travailleurs et impulsant des luttes revendicatives partout ou il est implanté. A Montpellier, la CNT-SO compte une section universitaire, le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM) ainsi qu’un syndicat interprofessionnel. Dans le cadre de ce syndicat interprofessionnel, diverses actions ont été menées en direction des salarié-e-s du nettoyage dans plusieurs hôtels afin de les informer de leurs droits. Le syndicat se développe aussi dans le secteur de l’animation en centre de loisirs. Il s’agit d’un secteur professionnel ou les salariés sont isolés et volontairement maintenus dans la précarité. La CNT-Solidarité Ouvrière de Montpellier a aussi été très active pour soutenir la grève offensive menée par les intermittents et précaires au cours de l’été 2014.

Pour contacter le syndicat de Montpellier :
contact34@cnt-so.orghttp://www.cnt-so.org