Archives pour la catégorie Agenda

Retrouvez ici les dates des prochains évènements, mobilisations et permanences du SCUM.

Rendez-vous contre la répression des prostituées mercredi 9 avril

Le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM) s’associe, aux côtés du SCALP – No Pasaran 34, à l’appel du collectif féministe non-mixte « Les Tricoteuses en Furie »  contre la répression des prostituées, à l’occasion de l’invitation par la fac de lettres de l’organisation réactionnaire « L’amicale du Nid ». Rendez-vous mercredi 9 avril à 18h devant la salle Camproux (Maison des Etudiants) de l’Université Paul-Valéry. manif-9

Lire la suite Rendez-vous contre la répression des prostituées mercredi 9 avril

Table thé/café mercredi 02 avril

Le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier vous propose, mercredi 02 avril de 8h00 à 18h00, du café et du thé à prix libre devant l’amphi A de l’Université Paul-Valéry.

Les « tables thé/café » du SCUM, moments de convivialité et de proximité, sont aussi un espace de renseignements et d’aides concernant les demandes de bourses ou de logement étudiant.

Table thé/café mardi 01 avril

Le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier vous propose, mardi 01 avril de 8h00 à 18h00, du café et du thé à prix libre devant l’amphi A de l’Université Paul-Valéry.

Les « tables thé/café » du SCUM, moments de convivialité et de proximité, sont aussi un espace de renseignements et d’aides concernant les demandes de bourses ou de logement étudiant.

Table thé/café lundi 31 mars

Le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier vous propose, lundi 31 mars de 10h30 à midi, du café et du thé à prix libre devant l’amphi A de l’Université Paul-Valéry.

Les « tables thé/café » du SCUM, moments de convivialité et de proximité, sont aussi un espace de renseignements et d’aides concernant les demandes de bourses ou de logement étudiant.

Boursiers, étudiants précaires : réunion d’échanges et de lutte jeudi 10 avril

Face à la précarité étudiante, il est temps de s’organiser et de lutter.

Le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM) organise donc une réunion d’échanges et de lutte des étudiants boursiers et précaires jeudi 10 avril à 19h, salle Charles Camproux de la Maison des Étudiants, à l’UM3.

https://www.facebook.com/events/1385696228375042/

AFFICHEBOURSES-AG

Manifestation inter-régionale antifasciste Montpellier dimanche 06 avril

Le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM) s’associe à l’appel du Collectif Antifasciste 34 pour une manifestation antifasciste dimanche 6 avril.

DERRIERE L’ÉTIQUETTE « JOUR DE COLÈRE », L’EXTREME DROITE TENTERA D’OCCUPER LA RUE À MONTPELLIER LE 6 AVRIL Jour de colère au niveau national…

L’extrême droite progresse dans tous les domaines : la crise économique et sociale et les plans d’austérité gouvernementaux favorisent son essor. Depuis janvier est apparu un événement appelé jour de colère : il s’est présenté sous forme d’une manifestation à Paris le 26 janvier dernier rassemblant plus de 20.000 personnes. Ce rassemblement veut se faire passer pour une vague de contestations et de ras le bol de la population en essayant de s’approprier les mouvements tels que les bonnets rouges, les centres équestres, les taxis…

Jour de colère est en réalité organisé et mené par des groupes fascistes et néo nazis qui se sont réveillés à l’occasion des « manif pour tous ». Quelle aubaine pour eux de pouvoir défiler cachés derrière cette étiquette de jour de colère et de pouvoir ainsi déverser leur discours raciste, antisémite, sexiste, ultra nationaliste. C’est dans ces rangs que l’on peut entendre des slogans comme « juifs, hors de France, la France aux Français » ou encore des appels à un coup d’État militaire. Parmi les participants les plus actifs, on peut citer :

Œuvre française et jeunesses nationalistes, dissoutes en juin dernier, qui rendent hommage à Mussolini tous les ans et veulent une révolution nationale en suivant l’exemple de Pétain pendant l’occupation. Civitas et Chrétiens en colère sont des catholiques intégristes qui demandent notamment l’interdiction de l’avortement. Les pro-dieudonné et Soral, qui par antisémitisme sont près à s’allier avec toutes les pourritures nostalgiques du nazisme. Tous les groupes identitaires qui prônent la peur de « l’invasion étrangère » et sont responsables dans de nombreuses villes d’agressions à caractères racistes et politiques.

Jour de colère est donc bien une vitrine de l’extrême droite qui peut ainsi devenir visible en toute impunité.

…Et jour de colère à Montpellier

Fort de son « succès », Jour de colère va renouveler sa mobilisation dans plusieurs grandes villes lors du week end du 5 et 6 avril prochain : à Montpellier, l’appel est lancé pour le 6 avril. Localement, jour de colère est organisé et entretenu essentiellement par la ligue du midi, groupe identitaire islamophobe et raciste, qui s’associe régulièrement dans des débat et événements avec M. Ayoub, ex dirigeant de 3eme voie, organisation ouvertement néo nazie dissoute en juin dernier. Ainsi, pour la première fois, l’extrême droite locale va essayer de faire une apparition publique de rue et par là-même de s’ancrer sur la ville.

Pour cette raison, ne laissons pas la rue à l’extrême-droite ! Manifestation inter-régionale antifasciste Montpellier dimanche 06 avril Rendez-vous à 13h à Plan Cabanes (tram 3, arrêt Plan Cabanes)

Vidéo : « Qu’est-ce que le jour de colère ? » : http://www.youtube.com/watch?v=c_DbaVCGJJs

 Collectif antifasciste 34

Table thé/café jeudi 27 mars

Le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier vous propose, jeudi 27 mars de 8h30 à midi, du café et du thé à prix libre devant l’amphi A de l’Université Paul-Valéry.

Les « tables thé/café » du SCUM, moments de convivialité et de proximité, sont aussi un espace de renseignements et d’aides concernant les demandes de bourses ou de logement étudiant.