Au CROUS de Montpellier, le paiement par Izly devient obligatoire et les pizzas augmentent

Ce jeudi 30 juin 2022, le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM), via son élu étudiant, a participé au conseil d’administration du CROUS Montpellier-Occitanie. Deux points importants étaient à l’ordre du jour de cette réunion : les tarifs en cafétéria et le mode de paiement.

Concernant les tarifs des formules proposées en cafétéria, elles ne changent pas. Par contre, le prix des plats cuisinés et des pizzas hors formule augmente de 4,55% et passe à 3,30€ au lieu de 3,20€.

L’argument du CROUS était d’aligner ses prix sur ceux déjà pratiqués pour les grandes salades. Bien entendu, l’ensemble des élus étudiants, sauf l’élue de l’UNI (droite conservatrice), a voté contre cette augmentation des prix. Il est scandaleux, sous prétexte d’une “égalisation”, d’avoir revu à la hausse plutôt qu’à la baisse cette tarification non seulement des plats mais aussi des pizzas, au vu de la situation actuelle d’extrême précarité (plus d’un tiers des étudiantes et étudiants vivent sous le seuil de pauvreté).

Pas d’Izly ? Pas de repas !

Une autre décision de ce conseil d’administration du CROUS a été la modification du mode de paiement en cafétéria et restaurants du CROUS. Désormais, on ne pourra payer qu’en utilisant exclusivement Izly. Ce service Izly appartient au groupe Banque-Populaire-Caisse-d’Epargne. L’obligation de passer par ce service bancaire semble relever de la vente forcée, puisque nous ne pourrons plus utiliser nos cartes bancaires, alors même que la possibilité de payer en espèces nous avait déjà été retirée.

De plus, ce choix d’imposer à tout le monde d’utiliser un groupe bancaire aux multiples condamnations (discrimination raciale, prise illégale d’intérêt, scandale Natixis, révélations sur le financement d’industries polluantes …etc), nous interroge.
De plus, nous rappelons que le CROUS de Bordeaux a déjà été condamné par la justice en décembre 2021, car interdire le paiement en espèces reste illégal.

La précarité étudiante est telle que nous ne pouvons pas accepter que l’accès aux repas CROUS soit rendu encore plus difficile en interdisant tout paiement hors Izly (carte bancaire et espèces). Cette limitation est non seulement illégale, mais pénalise prioritairement les étudiantes et étudiants les plus précaires.

Nous nous sommes donc opposés à cette mesure, et nous demandons au CROUS le retour du paiement par carte bancaire, et aussi celui en espèce dans tous les espaces de restauration, afin de faciliter l’accès au repas pour les étudiantes et étudiants.

Pour le SCUM, les Restos U doivent rester des lieux faciles d’accès, dans un contexte de précarité étudiante très forte !

Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier – SCUM
http://www.combatuniversitaire.wordpress.com – syndicat.scum@live.fr

Une réflexion sur « Au CROUS de Montpellier, le paiement par Izly devient obligatoire et les pizzas augmentent »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.