A l’université Paul Valéry, pas de vote de la sélection suite à l’occupation du conseil des études

Mardi 07 décembre, suite à l’envahissement du Conseil des Études et de la Vie Universitaire (CEVU) de l’université Paul Valéry par les étudiantes et étudiants du SCUM, le vote de la sélection en Licence et Master n’a pas eu lieu.

Cette instance avait prévu de voter les quotas et les critères de sélection à l’entrée de la Licence et du Master. A la baisse de places dans plusieurs filières déjà sélectives (par exemple 100 places de moins en Licence Cinéma) s’ajoute une sélection sociale encore plus débridée, avec par exemple la prise en compte du lycée d’origine dans les critères de sélection en Licence. Alors que les enseignants et la présidence de l’université mettent en place chaque année une sélection toujours plus drastique, le gouvernement annonce désormais un durcissement de la sélection en Master, avec la mise en place d’un « ParcoursupMaster », sur le modèle de la plateforme nationale de sélection en Licence.

Chaque année, des centaines d’étudiantes et étudiants se retrouvent littéralement jetés à la rue de l’université. La lutte de ces étudiantes et étudiants avec le SCUM en octobre a abouti à l’inscription des trois quarts d’entre-eux dans la filière de leur choix.

Les élus étudiants du SCUM ont proposé, lors du CEVU de ce mardi 07 décembre une délibération afin que l’université refuse de fixer des quotas d’accueil en Licence et Master, afin d’affirmer au gouvernement le refus de la sélection sociale et un investissement budgétaire à la hauteur des besoins. Nous rappelons qu’être refusé dans une formation, c’est se voir privé d’un accès aux études, mais aussi de la possibilité d’obtenir un diplôme. C’est aussi se retrouver privé de bourses et de logements CROUS, et pour les étudiantes et étudiants étrangers, privés de Visa, donc expulsables de France.

Suite à l’action du SCUM, la présidente de l’université Paul Valéry Montpellier 3 a finalement accepté de ne pas voter les quotas et critères de sélection pour l’année 2022-2023.

Malgré cette victoire, la mobilisation n’est pas terminée puisque le Rectorat va pouvoir décider de la sélection. Amplifions le rapport de forces, contre la sélection sociale à l’université et pour défendre notre droit à un avenir !

Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier – SCUM
http://www.combatuniversitaire.wordpress.com – syndicat.scum@live.fr

Une réflexion sur « A l’université Paul Valéry, pas de vote de la sélection suite à l’occupation du conseil des études »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.