« Le Scum demande des mesures pour les étudiants à distance »

Le mardi 19 mai se tenait le Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire (CEVU) de l’Université Paul Valéry Montpellier 3. Le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM), par la voix de ses élus et relayé lors du conseil par l’élue étudiante de la liste « LAPINOU » (soutenue par la Corpo Lettres Epsylone), a proposé que la situation des étudiants en EAD (enseignement à distance) soit prise en compte, en période de confinement et de pandémie.

Ces propositions, relayées par le journal Midi Libre de ce 19 mai (lire ICI), visaient à prendre en compte l’impact de la crise sanitaire sur les conditions d’apprentissage de ces étudiants. En effet, certains (souvent parents isolés) ont du se retrouver à s’occuper d’enfants en bas âge à la suite de la fermeture des écoles, d’autres, salariés ou auto-entrepreneurs, ont continué à travailler pendant le confinement, dans des conditions dégradées et avec une surcharge importante de travail.​​

Unanimité en faveur des étudiants à distance, mais pas pour toutes les mesures demandées.

Nous nous félicitons que l’université, à la suite de nos propositions, ait reconnu les difficultés rencontrées par les étudiants inscrits en EAD. Il a été voté à l’unanimité du conseil la disposition suivante : « Le CEVU encourage les collègues enseignants en EAD à porter une attention toute particulière vis-à-vis des étudiants ayant pu connaitre des difficultés dans les révisions des enseignements durant la crise sanitaire lors de la conception des sujets de seconde évaluation et/ou lors des jurys de second semestre. »

Toutefois, malgré le soutien d’une élue du personnel administratif s’ajoutant aux trois voix du SCUM et de la Corpo Lettres Epsylone, les élus enseignants et la présidence ont refusé que les notes inférieures à 10 obtenues pendant la période de confinement soient neutralisées. Concernant les langues vivantes, nous demandions aussi une mesure d’égalité entre les étudiants inscrits en présentiel et ceux inscrits à distance, avec la neutralisation des langues vivantes et la non prise en compte des devoirs non rendus pendant le confinement. L’encouragement à concevoir des examens de seconde évaluation portant uniquement sur les cours et exercices dispensés avant le confinement a aussi été rejeté par la présidence, malgré le soutien apporté par deux enseignantes à notre proposition.

Nous resterons attentifs à la situation de l’Enseignement A Distance. et nous rappelons la mise en place d’un formulaire de contact spécifique en cas de questions ou de problème rencontré : https://combatuniversitaire.wordpress.com/contact/

Afin de ne pas rester isolés, les étudiants en EAD peuvent rejoindre le nouveau groupe Facebook de l’enseignement à distance : https://www.facebook.com/groups/EAD.UPV/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.