Retour sur deux semaines de mobilisation étudiante à Montpellier

En cette veille de nouvelle grève générale (rendez-vous demain – mardi 17/12- , 10h30 place Zeus à Antigone), on transmet le petit récapitulatif de la mobilisation étudiante de ces deux dernières semaines, par les étudiants montpelliérains mobilisés au sein du comité d’action

En s’étant rassemblés au sein d’un comité d’action depuis le 26 novembre, les étudiants montpelliérains mobilisés ont mené un combat local et concret contre la précarité étudiante et la réforme des retraites.
Vendredi 29 novembre, jour du « Black Friday », nous avons mené une opération « Resto U gratuit » au restaurant universitaire Boutonnet. Plusieurs centaines de repas ont été distribués dans la bonne humeur. Cerise sur le gâteau, le directeur général du CROUS était présent, ce qui a permis à plusieurs étudiants de s’adresser directement à lui concernant leurs problèmes de logement étudiant et d’aides sociales. Le soir nous avons participé à l’assemblée générale des Gilets Jaunes à la Soucoupe, afin de discuter de la grève générale du 05 décembre.
Samedi 30 novembre, nous avons lancé, pour la première fois, un cortège étudiant lors de la mobilisation Gilets Jaunes.
Le 04 décembre, nous avons informé l’assemblée générale organisée par l’association Solidaire consacrée à Nexus, de l’appel à la grève générale lancé pour le lendemain par l’intersyndicale nationale et les Gilets Jaunes. Suite à cette réunion, nous avons mené une opération « Resto U gratuit » au restaurant universitaire Vert-Bois. Après la distribution d’une cinquantaine de repas gratuits, la direction du CROUS a ordonné l’arrêt de la préparation des repas.
Le 05 décembre, jour de grève générale et malgré l’agression armée d’individus cagoulés se revendiquant d’un groupuscule néo-nazi, un départ en manifestation a eu lieu depuis l’université Paul Valéry, afin de former un cortège étudiant dynamique au sein d’une mobilisation massive de plus de 25000 personnes. L’après-midi et jusqu’en soirée, nous avons pris part et animé la manifestation sauvage, terminée par un chouette feu de joie sur la Comédie.
Le 06 décembre, nous avons répondu à l’appel à la reconduction de la grève générale en bloquant le bâtiment de la présidence de l’université Paul Valéry Montpellier 3. Il s’agissait de matérialiser, sur le campus, la grève étudiante et de dénoncer les politiques sélectives et précarisantes de la direction de l’université, en paralysant le fonctionnement de ses instances.
Le 07 décembre, c’était la mobilisation des « Gilets Jaunes », avec manifestation et blocage du centre commercial Polygone.
Lundi 09 décembre, nous avons bloqué une nouvelle fois la présidence de l’université Paul Valéry avec succès, perturbant le fonctionnement de cette présidence.
Le 10 décembre, nouvelle journée de grève générale interprofessionnelle. Nous avons fait un rassemblement devant le Rectorat de Montpellier afin de protester contre le vote, par le Conseil des études de l’université Paul Valéry, des critères et quotas de sélection en Licence et Master. La séance du conseil avait lieu dans l’enceinte du Rectorat car la présidence de l’université a eu peur d’un nouveau blocage du bâtiment de la présidence. Ensuite, nous avons rejoint les 8000 manifestants de la mobilisation interprofessionnelle. En début d’après-midi, une partie du comité d’action est allé manifester avec les internes en médecine, qui ont débuté une grève pour dénoncer leurs conditions de travail indignes. Ce cortège a été rejoint en ville par la manifestation sauvage des Gilets Jaunes.
Jeudi 12 décembre, jour de grève générale, nous avons bloqué en matinée le bâtiment de la présidence de l’université Paul Valéry Montpellier 3. Lors de la manifestation interprofessionnelle, la police a nassé pendant plusieurs heures de nombreux manifestants, ce qui n’a pas entamé la détermination de ceux-ci !
Samedi 14 décembre, encore une fois nous avons participé aux « Gilets Jaunes ». Et encore une fois le centre commercial Polygone a été bloqué !
Alors que nous sommes en pleine période de partiels, nous avons réussi à nous mobiliser, à instaurer un rapport de force face à la présidence de l’université et à mener des actions concrètes. C’est par la mobilisation, dans toute sa diversité, que nous parviendrons à obtenir de meilleures conditions de vies, d’études, de travail et de retraite !
Demain, mardi 17 décembre, une nouvelle journée de mobilisation générale est appelée partout en France. Le rendez-vous de la manifestation est à 10h30 place Zeus à Antigone, on compte sur vous !
-> Rejoignez-nous sur Discord : https://frama.link/discordmilitant 
A retrouver sur la page facebook des étudiants mobilisés de Montpellier : https://www.facebook.com/greve.upv/posts/1065654267101303?__tn__=K-R
 Le rassemblement du 10/12/2019 devant le Rectorat dans les médias locaux :

5 réflexions sur « Retour sur deux semaines de mobilisation étudiante à Montpellier »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.