A Montpellier, la mobilisation contre la hausse des frais d’inscription continue

 La mobilisation des étudiants étrangers de Montpellier contre la hausse des frais d’inscription ne faiblit pas ! Ce samedi 1er décembre, dans un contexte ou beaucoup de mobilisations se succédaient tout au long de la journée (gilets jaunes, liberté d’expression, sidaction …etc), une centaine d’étudiants, soutenus par le SCUM et SOS Racisme, se sont rassemblés sur la place de la Comédie afin d’affirmer leur opposition au cynisme du gouvernement. Après un premier rassemblement rejoint par des Gilets Jaunes, une manifestation est partie en direction de la Préfecture ou chacun a pu prendre la parole.

Les étudiants présents ont témoigné de leurs difficultés financières et de l’impossibilité pour eux de pouvoir continuer leurs études en France si cette hausse des frais d’inscription (2770€ la Licence et 3770€ le Master et Doctorat! ) était appliquée. Beaucoup d’interventions ont démontré que cette hausse des frais d’inscription était en réalité une véritable opération de sélection sociale par l’argent : les étudiants internationaux issus des couches privilégiées de leurs pays pourront toujours venir en France se payer des études. Le slogan « bienvenue en France », utilisé par le gouvernement pour promouvoir ses mesures prouve pour les différents participants le cynisme sous lequel est maquillée cette mesure discriminante et xénophobe. Un élu étudiant de notre liste « Fac Off » (Comité Étudiant Indépendant et SCUM) de l’université Paul Valéry a aussi pris la parole afin d’indiquer que grâce à la motion qu’il a déposé en CEVU (Conseil des Études et de la Vie Universitaire) le 20 novembre, l’université Paul Valéry Montpellier 3 a été la première université à rejeter la hausse des frais d’inscription pour les étudiants étrangers.

Cependant, les motions déposées dans les instances universitaires ne suffiront pas pour faire reculer le gouvernement. Ainsi, il a été réaffirmé avec force la nécessité d’une auto-organisation des étudiants concernés, et un appel à se rassembler a été décidé pour le mardi 11 décembre à 10h devant la Bibliothèque Universitaire de l’université Paul Valéry. En effet, ce jour-là, le CEVU (Conseil des Études et de la Vie Universitaire) sera appelé à voter de nouveaux quotas et critères de sélection en Licence et Master accentuant une fois de plus la sélection sociale.

La sélection sociale et discriminatoire ne passera pas !

Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier – SCUM
syndicat.scum@live.fr – www.combatuniversitaire.wordpress.com

Publicités

5 réflexions sur « A Montpellier, la mobilisation contre la hausse des frais d’inscription continue »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s