« Le système de sélection n’est pas juste une fabrique de l’échec, mais aussi une fabrique de la précarité »

Ce dimanche 24 septembre, le journal « La Marseillaise » consacre son édition du weekend à la rentrée universitaire. L’occasion pour le Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM) de faire le point sur la mobilisation des étudiants « sans fac » et de rappeler les conséquences de la politique de sélection brutale mise en place par la présidence de l’université Paul Valéry – Montpellier 3.

Une réflexion sur « « Le système de sélection n’est pas juste une fabrique de l’échec, mais aussi une fabrique de la précarité » »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.